Archive

Archive for the ‘Les exactions des FRCI’ Category

CLASSEMENT DES HOMMES LES PLUS RICHES DE LA TERRE : SORO GUILLAUME, ‘’NOTRE RICHE’’ QUE LE MAGAZINE FORBES IGNORE!

juillet 11, 2012 12 commentaires

Image

Soro Guillaume, a défaut d’hériter de son père( au centre en tenue bleu),a certainement reçu une aide divine.

Fondé en 1971 par Bertie Charles Forbes, le magazine américain du même nom dresse chaque année la liste des personnalités les plus riches au monde. Jusqu’à présent, leur classement a rarement été remis en cause aussi bien par les sélectionnés que par leurs lecteurs. Cependant, l’on doit dénoncer sa discrimination à l’égard de l’un des nôtres. Il s’agit bel et bien du président de l’assemblée nationale de notre pays, le jeune Guillaume Soro. Comment comprendre en effet que des nigérians, des Sud Africains, etc. soient régulièrement classés faisant la fierté de leurs compatriotes et que pour une fois qu’un ivoirien mérite amplement d’y figurer, l’on observe cette injustice criarde ?

Il est vrai que notre Soro national n’a pas la fortune de Bill Gates, mais il n’en est pas pour autant très loin. Il en a donné la preuve récemment sur Rfi dans l’émission ‘’débat africain’’ de l’animateur Alain Foka. A la question du journaliste de savoir qui finançait la rébellion qui a endeuillé le pays en 2002, notre champion a répondu sereinement ‘’j’étais mon patron’’. Ce qui signifie clairement qu’il est celui qui a financé et dirigé cette armée. Je suis sur que vous commencez à comprendre le sens de mon indignation ? Si non, alors il me faut approfondir.

Un petit tour sur Google m’a permis de savoir qu’une kalachnikov AK47 coute en moyenne 695 euro, soit 451.725 francs Cfa. Au début de son périple sanguinaire, notre homme revendiquait près de 20.000 combattants, donc il aura du dépenser environ 9.034.500.000 pour les équiper chacun d’une arme. A cela, il faut bien sur ajouter les autres armes et équipements nécessaires pour ce genre d’aventure c’est-à-dire les lance-roquettes, les véhicules pick-up et autres, les munitions des différentes armes, les moyens de communication etc. pour comprendre que cet ivoirien réunit toutes les conditions prouvant sa grande richesse.
Mais il faut surtout préciser qu’il a encore tout seul entretenu ses hommes pendant 10 ans, soit de 2002 à l’année 2012 qui verra la prise de pouvoir de Dramane Ouattara. Il a bien fallut que ses hommes reçoivent des payes puisqu’ils n’ont commis aucun crime économique – aucun d’entre eux n’est poursuivi pour cela – pour se nourrir, se soigner, prendre soin de leurs familles respectives entre autre.
Là où certains pays africains sont incapables de mobiliser une telle armée avec une puissance de feu aussi forte, Soro Guillaume l’aura réussi tout seul sur fonds propres malgré la crise économique que traverse le monde entier.

Il est certes vrai que le magazine précise à chaque classement l’origine des gains de ses lauréats et que notre candidat est un jeune étudiant ayant à peine achevé une licence d’anglais mais à sa décharge, il faut retenir qu’il a hérité d’un mécène qui préfère rester dans l’ombre pour mieux aider les personnes dans le besoin. Dans ce cas donc, la richesse de Soro est non seulement prouvée, mais l’origine est aussi très claire.

Nous attendons donc que ce populaire et plutôt crédible magazine corrige assez rapidement sa méprise contre notre compatriote surtout qu’il n’est pas Blé Goudé pour croire que l’on peut gagner des combats les mains nues. Il pourrait pour se faire justice financer une rébellion plus importante contre ce magazine comme le lui a conseillé Victor Hugo (sic !)

NB : Il n’est pas nécessaire pour Soro d’envoyer ses hommes a mes trousses afin de me remercier de m’approprier sa cause. C’est un devoir de concitoyen.

MME JACQUELINE CHAMOIS, MÈRE DE MICHEL GBAGBO, DÉTENU ILLÉGALEMENT EN CÔTE D’IVOIRE DÉNONCE LA RÉCEPTION DU REBELLE SORO GUILLAUME PAR LE PRÉSIDENT DU PARLEMENT FRANÇAIS

juillet 2, 2012 1 commentaire

Image

Il me parvient que Monsieur Guillaume SORO a fait état sur internet
d’une rencontre avec Monsieur Claude BARTOLONE, Président de
l’Assemblée Nationale française, qui devrait avoir lieu ce lundi 2 juillet
2012, à 15h, à l’Hôtel de Lassay, à Paris.
Cette audience me paraît, en tant que citoyenne française mère d’un
ressortissant français détenu depuis le 11 avril 2011 d’abord à Abidjan,
puis à Bouna, choquante et scandaleuse. Elle est en totale contradiction
avec le « changement » annoncé par les nouvelles autorités françaises,
notamment en ce qui concerne le traitement de la question ivoirienne, et
plus largement avec la défense des droits de la personne humaine.
Mon fils, Michel GBAGBO a été enlevé le 11 avril 2011, et détenu
illégalement pendant des mois par des hommes sous l’autorité de
Monsieur Guillaume SORO. Une plainte avec constitution de partie civile
pour enlèvement, séquestration, et traitements inhumains et dégradants,
a été déposée le lundi 25 juin 2012 devant le doyen des juges
d’instruction du Tribunal de Grande Instance de Paris par Maître Habiba
Touré, son avocate, dans le cadre de cette affaire.
Les autorités françaises en sont informées, et ne peuvent ignorer le rôle
de Monsieur Guillaume SORO dans les faits criminels qui lui sont
reprochés.
J’exhorte donc Monsieur Claude BARTOLONE, Président de
l’Assemblée Nationale, à ne pas recevoir le geôlier d’un ressortissant
français qui demeure détenu du seul fait de son patronyme.
Il revient au quatrième personnage de l’Etat de protéger et servir les
intérêts de ses concitoyens, et certainement pas de recevoir leur
tortionnaire.

Fait à Paris, le 2 juillet 2012
Madame Jacqueline CHAMOIS
Mère de Monsieur Michel GBAGBO,
Citoyen français prisonnier d’opinion en Côte d’Ivoire