Accueil > Uncategorized > Alassane Dramane Ouattara : l’obsession pour une légitimité introuvable

Alassane Dramane Ouattara : l’obsession pour une légitimité introuvable


Image

La souffrance de Alassane Dramane Ouattara est loin de prendre fin. Perdu par une paranoïa politique, il court comme un obsédé après une légitimité qu’il n’aura jamais. Et pour cause.
La guerre post-électorale ivoirienne de 2010 est née de son refus d’accepter le verdict du conseil constitutionnel déclarant Laurent Gbagbo vainqueur de l’élection présidentielle et qui a fait officiellement 3000 morts. Les grandes victimes de ce conflit ayant opposé les forces gouvernementales aux forces pro- Ouattara sont les partisans du président Gbagbo systématiquement visés pour leur coloration politique. Ces parrains, les États unis viennent encore de convaincre ceux qui en doutaient.

C’est d’abord Mme Madeleine Susan Rice, ancienne secrétaire d’état, ancienne ambassadeur des états unis à l’ONU, aujourd’hui conseillère à la sécurité nationale du président Obama qui le confesse en termes claires: » dans le cas de la côté d’ivoire, le peuple avait élu un leader mais l’ONU s’est impliquée car les votes étaient manipulés. Il fallait la personne appropriée et cela a été accompli à l’aide de moyens militaires »

Ouattara est donc arrivé au pouvoir par des moyens militaires, des moyens aux antipodes de la démocratie. Et comme si cela ne suffisait pas, c’est ensuite le président français François Hollande qui dans une conférence de presse déclare de façon solennelle devant la presse internationale, les diplomate et les membres du gouvernement tunisien que  » le conseil constitutionnel doit être pleinement et personne ne peut contester une décision du conseil constitutionnel. Ce serait remettre en cause l’ensemble des institutions ». Cette déclaration est importante à un double niveaux. Sur la forme, elle est, faite dans un pays africain, la Tunisie membre de l’union africaine, comme pour rappeler aux pays africains que l’on ne peut condamner quelqu’un qui respecte la constitution de son pays. Aux africains de prendre leur responsabilité dans le cas de la côté d’ivoire. Sur le fond, le président français donné une dimension internationale aux décisions du conseil constitutionnel. La messe est donc dite, c’est Laurent Gbagbo qui a gagné les élections en côté d’ivoire conformément à la décision du conseil constitutionnel.

À l’union africaine de tirer toutes les conséquences de la déclaration de l’état français, chef d’orchestre de la guerre contre la côté d’ivoire, en suspendant le pouvoir illégitime d’Alassane Ouattara, parce que issu d’un coup d’état et exiger le retour à la légalité constitutionnelle. Alassane Ouattara peut toujours courir après une légitimité que seule donne l’accession au pouvoir par des voies démocratiques.

Coulibaly Mariam, politologue et juriste, cabinet Democracy now, London

 

Publicités
Catégories :Uncategorized Étiquettes : ,
  1. sevede anzoumana
    juillet 12, 2013 à 12:02

    c’est dommage ! vous êtes sure que vous viviez en CI au moment des faits? quand le même président du conseil constitutionnel fait des aveux sur la manipulation faites des résultats quelques mois après les avoir prononcés ,vous n’en parlé pas .Vous trouvez cela normal? En CI actu ,on parle de paix ,de réconciliation ,de grâce ne nous ramenez pas en arrière, on a eu trop mal.

  2. EDWARD
    juillet 12, 2013 à 1:23

    Je demande à l’auteur de cet article de nous éclairer relativement à la confession de Mme Madeleine Suzanne Rice. c’est à quelle occasion cette confession a été faite, où (dans quel journal ou autre document de presse) peut on trouver les propos de cette dame?

    • Roger
      juillet 12, 2013 à 3:52

  3. juillet 12, 2013 à 11:19

    de quels avoeux parle vous?nous avons tous ecoute le discours du pr yao n’dre il a fait kel avoeux vous ferez mieux de retourner sur les bancs bandes d’incultes!peut etre cet un avoeux de dire ke nous avons tous ete possedes par le diable?ou de kels avoeux parlez ? le discours de mr yao n’dre de retour de ghana a dit c’est sur la demande de l’union africaine ki venait donner un autre arret de la constiutionnelle et ke cela n’etais pas prescrite dans la constitution.et si vous relisez la constitution elle est ecrite blanc sur noir! allassane n’aura jamais cette legitimite car cest un fraudeur lui et sa clike de dozos .j’en veux pour preuve le taux de participation ki est passe de 70,56 a 81% j’etais en ci et j’ai la fraude organisee par la france et l’onu pour vous intaller les rebels du nord et c’est ca ki est la verite!pian!!

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :