Accueil > Uncategorized > Axe Odienné-Gbéléban : Des militaires français tués dans un accident

Axe Odienné-Gbéléban : Des militaires français tués dans un accident


Image

Un autre deuil frappe les militaires de la force Licorne. Jeudi, un convoi de cette force française en Côte d’Ivoire a fait un grave accident sur l’axe Odienné-Gbagéléban, selon plusieurs sources. « Hier matin (jeudi ndlr) entre 10h et 11h, un véhicule de l’armée française en route pour Gbéléban a fait un tonneau à environ cinq kilomètres de la ville d’Odienné », a indiqué hier un témoin.

Selon lui, cet accident a fait plusieurs victimes. « J’ai vu trois corps enveloppés dans des bâches », a précisé la source. Une source militaire ivoirienne qui a confirmé l’accident, précise qu’un hélicoptère a été affrété d’urgence pour évacuer les victimes, certainement en direction du 43ème Bima (bataillon d’infanterie de marine) à Abidjan. Si les autorités administratives et militaires d’Odienné se sont refusées à tout commentaire, elles n’ont pas infirmé l’information relative à l’accident.

Fao Sangaré à Odienné

In Nord Sud No 2662 du 18 mai 2013

Publicités
Catégories :Uncategorized Étiquettes : ,
  1. mai 18, 2013 à 5:42

    Pour cette foi ci je ne pense pas qu’ils vont bombarder les avions de guerre; Paix à leurs ames et que Dieu leur pardonne leurs fautes

  2. jeanjacques
    mai 18, 2013 à 7:04

    ils vont payer pour tout ce qu’ils ont fait.Que Dieu les chatie

  3. mai 18, 2013 à 10:45

    je n’avais jamais imagine que ces soldats français connaîtraient la mort. Paix a leurs âmes

    • yobo
      mai 21, 2013 à 8:37

      merci Ozigbokou. nos morts sont nombreux à pleurer par leur faute .il n’y a pas de pitié pour ceux qui tuent les innocents …

  4. radovane
    mai 19, 2013 à 3:08

    c est bien ne peut pas tuer accident va les finir un à un.

  5. yobo
    mai 19, 2013 à 12:57

    ils n’ont rien vus encore . de la manière les français engendrent nos morts et pour leurs intérêts ils font tout ,en coulant le sang des ivoiriens même partout dans le monde ,mais s’ils doivent se mettre dans cette logique que tout le monde ,il y a une fin à toutes choses …on n’est à leur fin comme le portugal en son temps en angola….

  6. dava
    mai 23, 2013 à 4:25

    l’accident c’est petit,nous espérons que dans les prochains jours,des minutions exploserons de la poudrière du 43è Bima comme au congo brazzaville pour détruire ce camp et exterminer tous les soldats encasernés de ce maudit camp

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :