Accueil > Uncategorized > Depuis la Maca, Martial Yavo du Cojep temoigne

Depuis la Maca, Martial Yavo du Cojep temoigne


Un journaliste de « L’Eléphant Déchaîné » a pu obtenir un droit de visite pour la Maca où sont enfermés de nombreux prisonnier politiques. Bien qu’il y soit pour rencontrer un seul prisonnier, les autres n’ont pu s’empêcher de l’approcher. Ceux-ci témoignent

Image

 

L’avant-dernier prisonnier entendu par « L’Eléphant » s’appelle Martial Yavo, inspecteur d’éducation et responsable intérimaire du COJEP (le mouvement politique de Charles Blé Goudé). Il dit être accusé de tentative de coup d’Etat:

« Je suis accusé de fomenter un coup d’Etat. Je suis le président intérimaire du Congrès Panafricain des Jeunes Patriotes (COJEP). J’ai été arrêté le 6 juillet 2012 pour dix chefs d’accusation. On m’a appelé une fois pour prolonger ma détention le 6 novembre 2012. Selon mon avocat, le dossier n’a pas évolué.

Je suis inspecteur d’éducation, et je travaille au lycée Leboutou de Dabou. On me dit que mes va et vient entre Dabou et Abidjan, sont faits dans le but d’entretenir des mercenaires. J’ai saisi mes responsables d’établissements et ceux des syndicats auxquels j’appartiens, mais ils ne peuvent rien car l’affaire est politique. Elle dépasse leurs compétences.

J’ai espoir et je souhaite que le jugement ait lieu au plus vite pour que la vérité éclate, je ne me reproche rien. J’étais en pleine préparation de notre congrès prévu en août et à cet effet, j’effectuais une tournée à l’intérieur du pays. J’ai pris un rendez-vous avec un journaliste de « Notre Voie » (journal pro-Gbagbo, porte-voix officiel du Fpi), pour une interview. C’est au sortir de là qu’on m’a arrêté, 30 minutes après notre entretien. C’est au rond-point de la Riviera palmeraie à Cocody que quatre hommes à bord d’une 4X4 non immatriculée, avec des kalachnikovs en main nous ont enlevés, le coordinateur du COJEP d’Oumé, Gnago Gnaki Anguirand et moi. Nous avons été incarcérésau camp génie chez Koné Zacharia, du 13 juin au 6 juillet. On me posait des questions du genre, où est Blé Goudé ? (avant son arrestation), et qui nous finance ?»

En tant que membre du COJEP, il a bien sûr voulu répondre à une question concernant l’arrestation de Blé Goudé.

«L’arrestation de Blé Goudé est une erreur du pouvoir actuel, car nous pouvons aider à aller à la réconciliation nationale.»

 

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :