Accueil > Uncategorized > 2012 en Côte d’Ivoire : Année de pauvreté, d’analphabétisme et de chômage ! – Ouattara dira le mot de la faim le 31 décembre

2012 en Côte d’Ivoire : Année de pauvreté, d’analphabétisme et de chômage ! – Ouattara dira le mot de la faim le 31 décembre


Il a fallu que le nouveau directeur de l’INS (institut national de la statistique) s’exprime le 21 décembre dernier pour que les Ivoiriens sachent réellement comment va leur pays, deux ans après la chute de l’intrépide Gbagbo.

Image

C’est que, grâce à un financement du PNUD (Programme des Nations-Unies pour le Développement), l’Ins a réalisé pour la période 2011-2012, une enquête sur le niveau de vie des ménages en Côte d’Ivoire. Laquelle enquête s’est effectuée dans les communes de Yopougon, d’Abobo et dans le grand Ouest de la Côte d’Ivoire.

 

Au cours d’une cérémonie organisée le 21 décembre dernier, à l’immeuble SCIAM au Plateau, les résultats de cette enquête ont été rendus publics. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que deux ans après le changement de régime, la vie des Ivoiriens ne connait pas encore d’amélioration. Bien au contraire, elle ne fait que se dégrader de jour en jour dans un pays où les autorités ne parlent que de milliards et d’émergence en une décennie. Merveilleux !

 

Ainsi, selon le directeur général de l’Ins, Ibrahim Ba, l’enquête a révélé « une aggravation de la pauvreté urbaine ». Et dire que Adama Toungara qui est le maire d’Abobo depuis plus de dix ans est allé illuminer cette commune dans laquelle la population, étouffée par la pauvreté continue de mourir de maladies qui ont disparu de la planète terre.

 

Ce constat d’une aggravation de la pauvreté urbaine est aussi la preuve que le nouveau gouvernement ivoirien, malgré les discours, n’a pas encore réussi à infléchir la courbe de la pauvreté dans notre pays après deux ans d’exercice effectif du pouvoir. Si l’enquête a révélé une aggravation de la pauvreté urbaine, on imagine aisément la situation dans les zones rurales. Dans les secteurs de l’éducation et de l’emploi, les spécialistes de l’Ins ont aussi noté d’inquiétants reculs. Ainsi, « l’analphabétisme et le chômage » ont explosé.

 

Voilà qui donne une idée claire des exploits réalisés par Kandia Camara au ministère de l’Education nationale. Si elle met à exécution sa menace de fermeture des écoles pendant un an, cela améliorera sans doute la situation. Quant au chômage, on réalise déjà que la promesse de notre président de créer un million d’emplois d’ici à 2015 est en voie d’être tenue. Vu que le chômage ne s’est jamais aussi bien porté dans notre pays.

 

Mais comme Hamed Bakayoko dit que « 2013 sera l’année de la Côte d’Ivoire », les Ivoiriens peuvent toujours rêver !

 

DANiEl sovy in l’éléphant déchainé

 

Publicités
Catégories :Uncategorized Étiquettes : , ,
  1. décembre 29, 2012 à 11:34

    « Et dire que Adama Toungara qui est le maire d’Abobo depuis plus de dix ans est allé illuminer cette commune dans laquelle la population, étouffée par la pauvreté continue de mourir de maladies qui ont disparu de la planète terre. » Il faut dire que ces populations (particulièrement ceux appelés dioula) aiment bien ce BLING-BLING qui leur ait offert.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :