Accueil > Uncategorized > ‘’SI VOUS NE VOUS REPROCHEZ RIEN’’

‘’SI VOUS NE VOUS REPROCHEZ RIEN’’


Image

Dans tous les débats entre les exilés et les responsables du RDR, cette expression est récurrente. Encore tout récemment, Soro Guillaume l’a répété devant ses militants de New York en demandant aux exilés de rentrer au pays s’ils ne se reprochent rien. En vérité, nous ne nous reprochons rien ! bien au contraire, nous nous félicitons d’avoir défendu la légalité, d’être resté aux cotés de la Cote d’Ivoire face au danger et l’adversité la plus féroce. La vraie question est qu’est ce que vous, vous nous reprochez ? Dramane Ouattara recevant les populations Wê leur a dit à propos de Marcel Gossio ex directeur du port autonome d’Abidjan : « dites à Gossio de rentrer au pays (…) S’il y a des audits au port qui montrent qu’il a détourné de l’argent, il pourra s’expliquer et rembourser l’argent pour être tranquille ». Ce qui signifie qu’à l’heure actuelle, qu’ils n’ont pas encore fait les audits pour savoir s’il a détourné où pas de l’argent. Ils le feront quand il sera au pays ! Ridicule

Mais bien plus, quel sort est réservé à ceux qui sont restés au pays depuis le 11 avril 2011 justement parce qu’ils ‘’ne se reprochaient rien’’ ? Martial Yavo qui assurait l’intérim de Blé Goudé à la tête du Cojep est en prison depuis 4 mois maintenant. D’abord accusé d’entretenir des milices a Dabou, son délit s’est transformé plus tard en ‘’trouble à l’ordre public’’. Il a rejoint en prison Youan Bi Agénor qui lui non plus, après un moment en exil était rentré au pays parce qu’il ne ‘’se reprochait rien’’. Monsieur N’guessan Etienne, secrétaire exécutif de l’UNG qui ‘’ne se reprochait rien’’ et vaquait régulièrement à ses occupations au pays a été cueilli à l’aéroport au retour de ses vacances annuelles. Tous les frères de Damana Pickass ‘’ qui ne se reprochaient rien’’ croupissent en prison actuellement pour délit de patronyme.

L’on a coutume de dire ‘’ mais certains sont rentrés et rien ne leur est arrivé, Konan Boniface, Gbamanan Djidjan, Gervais Coulibaly et autres sont au pays et vaquent à leurs occupations respectives’’. Mais qu’est ce que tous ces gens ont en commun ? Certains sont contraints de se taire, d’autres de chanter les louanges de Dramane Ouattara. Nous, nous ne voulons ni nous taire, ni chanter ses louanges alors nous ne pouvons pas rentrer dans les mêmes conditions que ceux-ci. On nous rétorque aussi que Miaka Ouretto et les autres membres de la direction du Fpi sont à Abidjan. Oui mais dans quelles conditions dirigent-ils leur parti ? Peuvent-ils se réunir normalement ? Peuvent-ils dire ce qu’ils pensent franchement ? Akoun Laurent et Douaty Alphonse qui se sont hasardés à le faire sont en prison pour délit de « paroles de vérités ». Hier encore, un meeting de la Jfpi qui devait se tenir à Marcory a été empêché par les Frci qui ont aussi interdit la tenue du congrès du Cojep au Baron de Yopougon

Alors nous voulons bien rentrer parce que nous ‘’ ne nous reprochons rien’’ mais la question est qu’est ce que vous, vous nous reprochez et quel délit créerez vous une fois que nous serons à votre merci dans notre propre pays !

 

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :