Accueil > Uncategorized > Loi sur le mariage : Des maires provoquent notre Président

Loi sur le mariage : Des maires provoquent notre Président


Les représentants du peuple à l’hémicycle ont adopté le projet de loi portant abrogation de l’article 53 et modifiant les articles 58, 59, 60 et 67 de la loi n°64- 375 du 7 octobre 1964 relative au mariage.

Image

Cette loi qui depuis plusieurs semaines continue de faire couler encre et salive avait, on s’en souvient, entrainé la dissolution du gouvernement Ahoussou. Mais en attendant sa promulgation, les avis continuent de diverger quant à sa mise en application. Certains maires, habilités à la lire aux futurs mariés, semblent perplexes quant à son application. Ils continuent donc de prononcer l’ancienne version qui dispose que l’homme est le chef de famille. Toutefois, ce qui semble étrange, ce sont les éclairages qu’ils font en la mettant en rapport avec la nouvelle loi votée, a-t-on prétendu, pour lutter contre les discriminations faites aux femmes.

 

Le samedi 8 décembre, deux faits ont attiré l’attention de « L’Eléphant ». Le premier s’est produit dans la commune de Koumassi où on célébrait un mariage. Au cours de la lecture des articles du code de la famille, l’officiant s’est voulu très clair en s’adressant à l’homme avec insistance : «L’homme est le chef de famille et c’est ce qui est normal. Ce n’est pas toutes les routes qu’on vous conseille d’emprunter que vous devez suivre. Moi, je suis et reste le chef dans mon couple», a-t-il tonné.

Curieusement, ces propos ont été salués par un furieux tonnerre d’applaudissements et des cris d’approbation des hommes présents dans la salle. Voilà qui démontre une fois de plus, que bien que votée, cette loi ne changera rien aux règles qui régissent le fonctionnement des couples en Côte d’Ivoire.

 

A quelques kilomètres de là, à Grand-Bassam, comme s’ils s’étaient passé le mot, après la célébration du mariage, l’adjoint au maire, en remettant le livret de famille à l’époux comme à l’accoutumée, donne des conseils plutôt directs aux jeunes mariés. «Même s’il y a une nouvelle loi, en attendant qu’elle soit promulguée, personnellement, je pense que l’homme reste le chef de famille. Tu es donc le chef de famille. C’est pourquoi je te remets ce livret. Depuis nos ancêtres jusqu’à maintenant, ça a toujours été ainsi et je pense qu’on devrait rester dans cette logique».

Ils sont fous ces maires ! Notre président va ordonner à Hamed Bakayoko de les virer de leur mairie…

 

mirEillE appiNi

 

 

Publicités
  1. Leonce olivier monsio
    décembre 15, 2012 à 10:23

    tous ceci démontre clairement que cette fameuse loi à des articles sous formes de couleuvres.

  2. Leonce olivier monsio
    décembre 15, 2012 à 10:30

    J’aimerai bien voire par qu’elle stratégie de com les adorateurs vont s’y prendre pour faire sa propagande. Je suis vraiment impatient.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :